Archives pour la catégorie Bulletin 01 – juin 2014

Avenir de la régie de l’eau

L’évolution des normes, les coûts d’exploitation, la baisse des taux de subvention sont à même à moyen terme de mettre à mal notre capacité à conserver l’eau en régie municipale. Or c’est un point sur lequel nous serons intransigeants, il n’est absolument pas question de «perdre» cette régie publique, nous y tenons et la défendrons bec et ongles. C’est une question d’éthique, de posture politique et, in fine, de logique économique. Nous savons tous ce qu’il advient des réseaux d’eau lorsqu’ils sont privatisés, sur la première phase du contrat, «tout va bien», au premier renouvellement le prix au m³ explose. Des grandes villes, comme Montpellier, viennent de résilier leur contrat avec des entreprises privées pour reprendre en main la gestion de leur distribution en eau. Lire la suite…

Gestion de la consommation

Chaque année les contraintes et les normes évoluent, les outils de gestion de l’eau également. Chaque année le village paye une taxe sur l’eau pompée, jusqu’à 2012 les mesures étaient prises en sortie de réservoir et ne reflétaient pas la réalité du pompage mais uniquement la quantité d’eau distribuée. Depuis l’année passée les mesures sont prises sur un compteur placé directement après le captage des Fontanilles et nous payons cette taxe sur l’intégralité de l’eau pompée, nous payons donc aussi pour toutes les défaillances du réseau, sa qualité et sa maintenance seront donc parmi nos plus importantes préoccupations durant ce mandat. Lire la suite…